Frédéric BARBIER
Frédéric BARBIER
Frédéric BARBIER Député de la 4ème circonscription du Doubs
Frédéric BARBIER     Député de la 4ème circonscriptiondu Doubs  

13/05/16 Dossier de candidature pour la clinique

Le dépôt, dans les prochains jours, d’un dossier de candidature du Groupe Noalys pour l’implantation d’une clinique dans le Pays de Montbéliard est une première avancée dont je me réjouis. Je remercie la ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui a demandé qu’un appel à candidature soit lancé pour garantir une juste répartition de l’offre de soins sur notre territoire.
C’est en travaillant ensemble, élus de tous bords politiques, que nous pouvons faire avancer les projets dans l’intérêt de nos concitoyens.
Je suis convaincu que la mobilisation générale que nous avons initiée avec de nombreux élus du Nord Doubs, a porté ses fruits.
Cependant, même si c’est une bonne nouvelle, nous devons rester vigilant car l’Agence Régionale de Santé a 6 mois, après le dépôt des dossiers, pour valider le projet. Ne relâchons pas la mobilisation.

12/05/16 Pourquoi je n'aurais pas voté "la loi Travail" et ne voterai pas la motion de censure

NON  je n'aurais pas voté l'avant-projet de loi travail.

NON je n'aurais pas voté le projet de loi travail tel qu'il nous a été présenté.

NON je ne voterai pas la motion de censure.

 

Pourquoi ?

 

Depuis plusieurs semaines déjà, je me suis exprimé sur mes profonds désaccords avec le texte de la loi Travail, qui même modifié, ne recevait pas mon assentiment, car selon moi, il représente un recul social, il remet en cause l'universalité des droits des salariés, ouvre la porte aux externalisations.

J'en ai d'ailleurs référé au cabinet de la ministre Myriam El Khomri, lors d'un entretien le 27 avril dernier.

Comme de nombreux parlementaires, je me suis beaucoup investi pour proposer à ce projet des inflexions constructives. A la suite de multiples réflexions et consultations avec des représentants syndicaux, des chefs d'entreprise, j'ai déposé plusieurs amendements visant entre autres à définir des seuils d'intérim à ne pas dépasser et à mieux encadrer les externalisations pour sécuriser le parcours professionnel du salarié.

Je regrette donc d'autant plus l'utilisation du 49.3 qui met un terme au débat parlementaire, à la défense des amendements, et renforce une fracture.

Toutefois, je ne voterai pas la motion de censure déposée par la droite car même si je n'approuve pas cette mesure autorisée par la constitution, me rallier à une droite qui prône la surpression de l'ISF, la fin des 35h, la retraite à 65 ans, la diminution de milliers de postes de fonctionnaires fragilisant le service public..., m'est tout simplement inconcevable et m'apparaît d'aucune efficacité.

Je suis et reste un homme de gauche, défenseur d'une justice sociale, fidèle à mon engagement de travailler au service de l'intérêt général dans le respect de mes convictions et de mes valeurs.  

09/05/16 Discours de mon compte rendu de mandat

21/04/16 Immersion au sein d'une exploitation agricole à Mathay

Je partageais ce matin, le quotidien de Didier et Gilles Ciresa, agriculteurs à Mathay, qui ont accepté de m'accueillir au sein de leur exploitation, pour une immersion totale.
Dès 7h30, j'ai découvert la production des céréales ainsi que la production laitière, en participant à la traite modernisée par un impressionnant robot qui analyse précisément la quantité et la qualité du lait et apporte une sécurité supplémentaire pour le consommateur, tout en respectant l'animal.
Ce fut également l'occasion d'échanger sur les difficultés que connaît la filière agricole.
Une expérience riche, citoyenne, humaine et très instructive, permettant de mieux comprendre les réalités du terrain et rendant compte de la diversité du métier d'agriculteur qui par ses activités et ses engagements contribue à l'aménagement, la dynamique et le développement de notre territoire.
Je remercie chaleureusement la famille Ciresa de m'avoir ouvert ses portes avec autant de naturel et de générosité.

 

19/04/16 Visite de la commune de Grand-Charmont

Après Nommay et Vieux-Charmont, j'ai terminé mes rencontres de terrain du jour par Grand-Charmont où j'ai été chaleureusement accueilli par son Maire, Denis Sommer. Nous avons visité l'école de la deuxième chance située dans les locaux de l'AFPA qui vient d'ouvrir. Elle pourra accueillir 50 personnes sans qualification d'ici la fin de l'année. Cette école est indispensable pour un bon nombre de jeunes déscolarisés voire désocialisés afin qu'ils se construisent un projet personnel et professionnel et qu'ils puissent mettre le pied à l'étrier vers une formation qualifiante ou le marché du travail. Ensuite, nous nous sommes rendus au Fort Lachaux afin que je puisse me rendre compte du beau projet de ferme pédagogique initié par l'équipe municipale. Cette ferme permettra, à terme, de nettoyer et de valoriser ce site somptueux donnant une vue imprenable sur notre territoire. Il doit devenir incontournable pour les familles du Pays de Montbéliard qui y trouveront un espace de loisir et de détente proche de la nature. Cette journée s'est terminée par un pot convivial à la Salle Kaufmann à Grand-Charmont où j'ai tenu à remercier les acteurs de la journée pour ces visites. Elles me permettent de rester un élu de proximité, de terrain, au plus près des problématiques de nos concitoyens et de me rendre compte sur place des projets que souhaitent mettre en oeuvre ces trois villes tout en initiant un groupe de travail pour mutualiser, mettre en commun leurs forces respectives.

19/04/16 Visite de la commune de Vieux-Charmont

Le mardi 19 avril en début d'après-midi, j'ai visité la ville de Vieux-Charmont. Son Maire, H-Francis Dufour nous a, tout d'abord, conviés en Mairie, rénovée récemment et répondant aux normes d'accessibilité. Il nous a fait part de ses réalisations et de ses projets, preuve d'une volonté de transformation de la commune, la rendant toujours plus attractive pour de nouvelles familles. Nous nous sommes rendus, ensuite, devant la fontaine Baverey qui sera remise en valeur avec le projet d'un parc avec un jardin pédagogique d'une superficie de 7 ares. Nous avons poursuivi avec la visite du groupe scolaire dont la façade a été rénovée. Par ailleurs, l'équipe municipale a décidé d'étendre la restauration scolaire qui pourra accueillir tous les midis 100 enfants et elle projette de rénover le sol de la halle des sports permettant de pratiquer tous les sports et d'accueillir différentes manifestations. Merci à l'équipe municipale et aux services de la Ville pour l'organisation de cette visite.

19/04/16 Visite de la commune de Nommay

J'étais le mardi 19 avril en visite à Nommay. Monsieur le Maire, Thierry Boillot nous a présenté sa commune, ses réalisations et ses projets. Ensuite, j'ai fait la rencontre de l'association Nommay création, qui, forte de ses 75 adhérentes, nous a démontré tout son savoir-faire en matière de couture. Nous avons poursuivi la visite par le groupe scolaire du village, infrastructure indispensable pour son attractivité. Nous avons fini cette déambulation par la présentation du projet de rachat et de rénovation de la ferme Roqua, située juste à côté de la Mairie, en plein centre du village. Elle permettra ,au final, de réunir en un lieu divers services pour la population : médiathèque, lieu pour demandeurs d'emplois, salle pour les associations...). Merci à l'équipe municipale et aux services pour leur accueil chaleureux.

Mobilisation : pour le maintien d'une clinique sur notre territoire

Depuis la fermeture de la clinique de Montbéliard en octobre 2015, notre territoire qui compte plus de 200 000 habitants est aujourd’hui privé d’une offre de soins.

Avec le transfert de l’hôpital de Montbéliard vers le nouveau site de Trévenans, le risque d’un déséquilibre fâcheux pour notre population existe réellement.

Beaucoup de démarches ont déjà été entreprises par les élus. Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé a demandé à l’Agence Régionale de Santé de lancer un appel à projet et à candidature pour trouver un investisseur s’engageant dans le Pays de Montbéliard.

Une issue positive pour faire aboutir ce dossier reste incertaine.

Nous pensons que l’intervention directe des habitants et un vaste mouvement citoyen conforteraient toutes les actions déjà entreprises pour garantir une offre de soins de qualité sur notre territoire.

La mobilisation générale peut faire avancer ce projet indispensable aux habitants.

C’est pourquoi, nous vous proposons de signer cette pétition qui sera adressée à Monsieur le Préfet du Doubs.

 

Lien de la pétition : http://www.mesopinions.com/petition/politique/maintien-clinique-pays-montb-liard/19316

12/04/16 Visite de la commune de Voujeaucourt

Ces rencontres sur le terrain se sont poursuivies à Voujeaucourt, où Martine Voidey, Maire, et ses adjoints, m'ont présenté les projets de la commune et les réalisations. J'ai pu constater que la ville poursuit sa métamorphose avec cette volonté de conjuguer esthétisme, sécurité et fonctionnalité. J'ai également apprécié les visites qui ont précédé ces temps d'échanges à savoir l'entreprise Acier comtois, le centre JB formation et le commerce ambiance d'un jour dont les points communs sont diversité, services et dynamisme. Pour clore cette journée riche de contacts et de découvertes, nous nous sommes retrouvés avec les équipes municipales, le monde associatif, les chefs d'entreprise autour du verre de l'amitié.
Toutes ces visites me rendent une fois de plus très fier d'être le député d'une circonscription avec un tissu industriel et économique si varié et de si grande qualité.

12/04/16 Visite de la commune de Berche

 

 

Aux côtés du Maire, Jean-Luc Petiot, tour d'horizon de Berche et de sa zone industrielle qui regroupe des entreprises que nous avons eu plaisir à visiter dont entre autres les Matériaux Comafranc Becquet Gauley, Berchagri tondeuses débroussailleuses tronçonneuses, Will adhésif et la Manufacture d'outillage.

12/04/16 Visite de la commune de Dampierre-sur-le-Doubs

 

Avec Madame le Maire, Mary Chassery, nous sommes allés visiter la menuiserie Ripol. Thierry Ripol perpétue le savoir-faire familial, c'est un artisan qui allie art et qualité. Il conçoit et réalise sur mesure des projets diversifiés de menuiseries intérieures et extérieures. 
Nous avons poursuivi avec l'entreprise FCSMI qui emploie 9 personnes et est spécialisée dans l'usinage de précision. Une belle entreprise avec un parc moderne de machines innovantes.

08/04/16 Visite de la commune d'Hérimoncourt

 

Lors de ma venue dans la commune d'Hérimoncourt, nous nous sommes rendus à la brigade de gendarmerie. L'occasion de faire le point avec le Commandant Véronique Mennessier, l'Adjudant chef Alexandre Journet et le personnel de l'unité, sur leur activité dans ce secteur et sur leurs conditions de travail. 
Puis, Madame Vampouille nous a fait la visite guidée de son entreprise, Le Ressort, spécialisée dans la fabrication de ressorts et de gabions. Une entreprise dynamique, en plein "essor"!

06/04/16 Travail en commission sur le Projet de loi Travail

La commission à laquelle je suis rattaché, la commission des Affaires économiques, a été saisie pour avis sur le projet de loi travail.

 

176 amendements ont été déposés.

53 adoptés dont cinq majeurs, c’est-à-dire qui ne sont pas des amendements rédactionnels et qui apportent une réelle modification ou un ajout au texte.

 

Parmi ces cinq amendements, j’en ai fait adopter deux.

 

D’une part, un amendement soumettant le projet d’externalisation à un avis conforme du comité d’entreprise, à partir d’une liste de critères définis au sein de l’amendement, telle que la perte de salaire, des avantages acquis ou convention collective moins avantageuse de la filière à laquelle appartient le salarié, les activités de cœur de métier, etc.

D’autre part, un amendement donnant un droit au refus au salarié en cas d’externalisation. Il serait alors réintégré au sein de l’entreprise.

 

Ces amendements ont été adoptés contre l’avis du rapporteur qui considère qu’ils entravent la possibilité de procéder à des externalisations.

 

Dans les faits, ils permettront de mieux encadrer les externalisations afin de sécuriser le parcours professionnel du salarié, tout en renforçant le dialogue social au sein de l’entreprise. Et cela dans une logique de gagnant/gagnant, tant pour le salarié que pour le dirigeant de l’entreprise.

 

Je me félicite de leurs adoptions en commission des Affaires économiques. Si c’est un premier signe encourageant pour un meilleur encadrement des externalisations, je vais continuer de me mobiliser sur le texte de loi afin de concrétiser leur inscription dans la loi.

 

Je les défendrai en séance dans l’hémicycle, à partir de début mai. Je resterai très vigilant à l’examen du texte afin de favoriser la relance de l’emploi et la poursuite de la reprise économique.

01/04/16 Menace de fermeture de la trésorerie d'Hémoncourt : mes craintes adressées à M. ROYER, directeur départemental des finances publiques

Monsieur le Directeur,

 

La fermeture de la Trésorerie d'Hérimoncourt met en émoi toute une population et de nombreux élus dont Madame Bottarlini, Maire d'Hérimoncourt, qui m'a interpellé sur cette question.

 

Je partage ses craintes et comprends son exaspération tout comme celles des 12 Maires des communes voisines qui s'opposent unaninement à ce projet de regroupement avec la trésorerie d'Audincourt.

 

En effet, une telle mesure serait, à mon sens, préjudiciable pour l'attractivité et le dynamisme des petites communes rurales environnantes et dégraderait la qualité du service rendu aux usagers, pénalisant fortement les plus isolés et les plus fragiles de ce secteur.

 

A l'heure de l'aménagement, de la réorganisation des territoires et de la construction d'une grande intercommunalité, il est essentiel de préserver un équilibre entre les différents territoires et de surcroît de développer et renforcer les services de proximité en zone rurale.

 

C'est pourquoi, je pense que l'activité de la trésorerie d'Hérimoncourt est nécessaire afin de garantir le principe d'égalité d'accès des citoyens au service public et de ne pas aller à l'encontre de ce que nous souhaitons pour notre territoire.

 

La décision n'étant pas encore actée, je souhaite que l'on puisse la surseoir le temps d'une véritable consultation et d'une évaluation fine de la situation. Aussi, je sollicite dans les plus brefs délais qu'une rencontre soit organisée en votre présence, sous mon autorité avec l'ensembe des élus concernés.

 

Vous remerciant de l'attention que vous accorderez à cette démarche et restant à votre disposition, je vous prie de croire, Monsieur le Directeur, en l'expression de mes sentiments les meilleurs.

En visite chez les Maires

Depuis le Lundi 22 Février, je me rends dans chacune des Mairies de ma circonscription situées hors de Pays de Montbéliard Agglomération. Je rencontre les Maires de ces communes les uns après les autres.

Je vais sillonner durant deux bonnes semaines une grande partie de la circonscription en prenant le temps d’écouter, pour recueillir l’avis des Maires, connaître les dossiers locaux, parler avec chacun d’entre eux de la réforme de l’intercommunalité qui suscite des questionnements légitimes voire des inquiétudes quant à la recomposition de ces nouveaux périmètres géographiques.

Cette proximité, que j’entretiens régulièrement avec les élus et les habitants, m’apprend beaucoup, me permet d’entendre battre le cœur de ces élus de terrain qui agissent dans l’intérêt général. Toutes ces rencontres sont, pour moi, la meilleure façon de ne pas me couper de la réalité, du vécu de nos concitoyens. Je reste un élu de proximité, fidèle à mes engagements. J’apprécie ces moments d’échanges, de réflexion qui nous enrichissent mutuellement.

suivez-moi sur les réseaux sociaux

Inscription à la Newsletter